Vous avez cette plante dans votre jardin mais saviez-vous qu’elle soigne la calvitie ?

La rosmarine, aussi connue sous le nom de rose summeri, a été couramment utilisée par les anciens Grecs qui l’ont dédiée à la déesse Aphrodite.

De nos jours, cette plante est appelée romarin et elle est toujours très populaire.

Selon les recherches les plus récentes, le romarin prévient le vieillissement et agit également comme puissant agent antioxydant.Il est abondant en flavonoïdes, des composés qui améliorent la circulation sanguine dans les tissus, renforcent les vaisseaux sanguins et favorisent la circulation.Pour cette raison, il peut être utilisé pour traiter les maux de tête, pour stimuler la pousse des cheveux et améliorer la mémoire.

Le romarin affecte positivement le système digestif et les gens l’utilisent souvent pour traiter la constipation, l’indigestion, les crampes d’estomac et une mauvaise absorption des nutriments dans l’intestin.Il est scientifiquement prouvé que l’extrait de romarin est capable de stimuler la sécrétion de bile, l’élément crucial dans la digestion des graisses.

En 1995, une étude a révélé que le romarin agit également comme diurétique naturel, ce qui le rend efficace pour nettoyer le foie des substances toxiques.

Ses propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes ne peuvent être ignorées car elles sont très puissantes et ont la faculté de traiter les infections de la gorge, des oreilles, du nez et de la bronchite.

De plus, le romarin guérit également la fatigue et soulage les rhumatismes, les douleurs musculaires et la sciatique.

Pour usage externe, vous pouvez diluer l’huile de romarin avec de l’huile neutre comme l’huile de tournesol et appliquer sur la zone affectée.

Ajouter du thé au romarin dans votre bain est une autre bonne façon de soulager les rhumatismes.

L’extrait de romarin favorise également une meilleure circulation sanguine dans le cuir chevelu, empêchant la formation de pellicules et la calvitie.

Toutefois, prenez-garde à cette huile, parce que les enfants ne devraient pas l’utiliser. Les femmes enceintes et celles qui allaitent devraient en utiliser en très petites quantités à des fins culinaires.

Le romarin fleurit deux fois par an, la première fois en avril et la seconde en septembre.Il a de nombreuses branches, ressemble à un arbuste, et peut atteindre jusqu’à 1-3 mètres de hauteur.Il est recommandé de le planter dans des endroits chauds, partiellement sablonneux, et de le protéger du vent. Veillez aussi à le protéger du froid pendant l’hiver.

Les fleurs peuvent être récoltées quand elles sont complètement fleuries, tandis que les feuilles et les branches peuvent être récoltées à souhait.

Les utilisations du romarin :

La teinture de romarin soulage les symptômes du rhumatisme.

Pour préparer la teinture de romarin, versez 20 grammes de romarin dans 100 ml d’alcool et laissez reposer pendant 10 jours.

Après cela, vous devez le filtrer.

Vous pouvez soit consommer 15 à 20 gouttes dissoutes dans un verre d’eau, soit l’utiliser en miction pour des problèmes de circulation et des rhumatismes.

L’inhalation de thé au romarin aide à combattre la dépression.Il détend les muscles, ce qui aide aussi à soulager les crampes menstruelles et les troubles digestifs.

Le thé au romarin est vraiment utile quand il s’agit de traiter les maux de tête.

Vous pouvez utiliser les fleurs et les feuilles pour préparer le thé au romarin, qui est bénéfique pour traiter les tensions, les rhumes, les crampes d’estomac, ainsi que les maux de tête.

Pour préparer le thé au romarin, versez une cuillère à café de feuilles fraîches ou séchées dans une tasse d’eau bouillante et laissez reposer pendant 15 minutes.

Consommez 2 tasses par jour et n’oubliez pas que vous ne devriez pas en consommer avant de dormir.

Le vin de romarin favorise une bonne circulation sanguine.

Pour ce faire, il faut tremper 2 cuillères à soupe de fleurs et de feuilles de romarin dans un litre de vin blanc. Laissez reposer pendant 6 jours, puis passer au tamis.

Consommez-en une tasse à jeun, afin d’améliorer la circulation sanguine, de calmer le cœur, de favoriser la miction et de soulager l’inflammation des articulations, la goutte et les rhumatismes.

Leave a Reply

Your email address will not be published.