un traitement anticancéreux très efficace, mais ignoré depuis longtemps par la médecine moderne

Ceci est un traitement anticancéreux très efficace, mais ignoré depuis longtemps par la médecine moderne! «Black salve»…

Peut être pour des raisons purement matérielles que le monde entier opte pour le traitement de chimiothérapie afin de remédier le cancer, alors qu’il existe des traitements autres que celle-ci, et qui sont plus sûrs et efficaces.

Parmi ces traitements, il y’a un remède ignoré depuis longtemps par la médecine moderne, et qui est scientifiquement prouvé pour être efficace dans la lutte contre les cancers.

Utilisé historiquement dans le traitement de plusieurs maladies, le black salve est un mélange spécial d’herbes avec des propriétés médicales étonnantes. Il contient du bloodroot ou « sanguinaria », un jet d’herbe de couleur noire, ainsi qu’un mélange d’autres herbes et de zinc.

Le sanguinaria est une plante qui produit des fleurs blanches délicates au printemps et a également été utilisé comme cure par les amérindiens pendant des siècles. Il pousse principalement dans la partie orientale des États-Unis et peut aider à résoudre les problèmes digestifs, les problèmes respiratoires et les affections cutanées telles que les tumeurs de la peau et les verrues.

Des recherches récentes indiquent également le pouvoir du système racinaire de cette plante comme étant une source de puissant alcaloïde Sanguinarine, connu depuis longtemps pour ses propriétés anticancéreuses. De ce fait, le black salve tient aussi ces propriétés anticancéreuses de cette herbe.

En ce jour, des centaines d’étude ont démontré le lien qui existe entre l’antioxydant du bloodroot, et le cancer. Parmi celles-ci, nous avons l’étude publiée par l’Université de l’École de médecine du Minnesota qui portait spécifiquement sur les modalités de guérison des américains autochtones.

Au cours de cette étude, les chercheurs ont constaté que le Sanguinarine présent dans le bloodroot peut «bloquer la  prolifération et induire l’apoptose dans un certain nombre de différents types de cellules transformées et malignes. »

Les chercheurs de l’étude ont découvert en particulier que le Sanguinarine peut être efficace contre certains types de cancer de la peau, et même plus par rapport à certains médicaments pharmaceutiques.

Ils expliquent que « d’un intérêt particulier du point de vue chimio-thérapeutique, le supprime la croissance des cellules de carcinome squameux plus efficacement que les kératinocytes prépuces normales et inhibe la croissance d’un certain nombre de lignées cellulaires multi-résistantes ».

En outre, une autre étude coréenne datant de 2013, publiée dans la revue Toxicology, a découvert que les mêmes procédés mentionnés ci-dessus, induisant la dysfonction mitochondriale des cellules cancéreuses, le Sanguinarine a permis de réaliser la croissance des tumeurs du cancer colorectal.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *