Soyez attentif vis-à-vis de ces 10 signes d’une crise cardiaque!

 

Tous les organes ont besoin de sang oxygéné pour maintenir leurs fonctions, et le myocarde (le muscle qui forme la paroi du cœur) ne fait pas exception. Les artères coronaires lui fournissent son propre réseau d’approvisionnement en oxygène. Dans le cas d’une insuffisance coronaire, des dépôts graisseux (la plaque) se forment sur les parois internes des artères coronaires dont ils réduisent le diamètre, et par conséquent la capacité de véhiculer le flux sanguin vers le cœur. Ce processus correspond au développement de l’athérosclérose.

La plupart des crises cardiaques surviennent quand une rupture dans le revêtement de la paroi interne d’une artère libère la plaque d’athérosclérose. Le sang forme alors un caillot sur l’artère endommagée, et sa présence peut bloquer partiellement, ou complètement, le débit sanguin. Si l’obstruction devient suffisamment importante, des symptômes de crise cardiaque apparaissent et les cellules du muscle cardiaque commencent à mourir peu après, c’est alors que l’on parle de crise cardiaque.

Il arrive, mais rarement, qu’un spasme du tissu musculaire de la paroi d’une artère apparemment en bonne santé arrête le débit sanguin et provoque une crise cardiaque dont la cause ne peut en être repérée la plupart du temps.

Les signes avant-coureurs d’une crise cardiaque peuvent être attribués à tort à des brûlures d’estomac, des douleurs musculaires, la grippe, et d’autres causes non cardiaques. Plus votre risque est élevé, plus ces signes peuvent signifier que le problème vient du cœur… Et vous devez prendre ces signes très au sérieux. Plus vous arriverez vite à l’hôpital, plus de chance vous avez de vous en sortir indemne.

10 signes avant-coureurs d’une crise cardiaque que vous ne devriez pas ignorer

Anxiété

Juste avant d’avoir une crise cardiaque, beaucoup de gens éprouvent des sentiments d’anxiété et de nervosité extrême.

Douleur thoracique

C’est le symptôme le plus classique d’une crise cardiaque. La douleur est au centre, légèrement à gauche sous votre sternum. Beaucoup décrivent ce type de douleur thoracique comme « un éléphant assis sur la poitrine ». Donc, chaque fois que vous sentez une pression inconfortable, la sensation de brûlure ou d’écrasement, une oppression ou un poids sur la poitrine et que vous avez d’autres symptômes, n’hésitez pas à appeler à l’aide.

Notez bien que toute douleur à la poitrine n’est pas liée à une maladie cardiaque. Lorsque la douleur est vive et lancinante, ce n’est généralement pas lié à une crise cardiaque. Si vous n’êtes pas sûr, mieux vaut appeler que d’attendre. Des secondes peuvent sauver des vies dans ce cas.

Essoufflement

Un autre signe avant-coureur de crise cardiaque est l’essoufflement. C’est comme si vous veniez de courir un marathon et avez du mal à prendre de longues respirations profondes en raison d’une oppression dans la poitrine.

Sueurs froides

Un autre signe courant est d’avoir tout à coup des sueurs froides alors que vous êtes assis sans bouger.  Cependant, ce signe ne vient jamais seul. La plupart des gens qui ont une crise cardiaque éprouvent une oppression ou de la douleur dans la poitrine, un souffle court et des sueurs froides en même temps.

Douleur qui se diffuse

La plupart du temps, la douleur d’une crise cardiaque commence dans la poitrine et se propage aux épaules, aux bras, coudes, le dos, le cou, les mâchoires et l’abdomen. La douleur se propagera principalement du côté gauche. Dans quelques cas, il n’y a pas de douleur dans la poitrine, juste la douleur dans ces parties du corps et les gens pensent donc qu’ils ont les muscles endoloris. La douleur peut venir et s’en aller ou cela peut être une douleur constante.

Accumulation de fluides

L’insuffisance cardiaque peut accumuler des fluides, ce qui fait gonfler vos pieds, vos jambes et votre abdomen. Le gonflement abdominal peut conduire à une perte d’appétit. Ces fluides peuvent également s’accumuler dans vos poumons, causant une toux persistante ou une respiration sifflante. Certaines personnes ont même des glaires sanglants lorsqu’elles toussent.

Pulsations cardiaques irrégulières

L’arythmie, ou pulsations cardiaques irrégulières en même temps que des étourdissements, une faiblesse et un essoufflement peuvent être un signe de crise cardiaque.

Etourdissements

Les étourdissements et la perte de conscience peuvent se produire en même temps que d’autres symptômes d’une crise cardiaque.

Fatigue et faiblesse

Une fatigue et une faiblesse inhabituelles peuvent se produire dans les jours ou semaines précédant une crise cardiaque.

Nausée et vomissements

Ce n’est pas le signe le plus courant, ce sont principalement les femmes qui se sentent nauséeuses et l’estomac brouillé quand elles vont avoir une crise cardiaque.

Les symptômes typiques de douleur thoracique, transpiration et souffle court ne seront pas forcément ressentis par tous ceux qui ont une crise cardiaque. Les femmes, en particulier, ont plus souvent des vomissements et des étourdissements et pensent donc en général que c’est la grippe ou un rhume.

Les symptômes peuvent survenir en quelques secondes, ou bien s’accumuler en quelques jours ou même quelques semaines. Donc, si quelque chose vous dit que vos symptômes sont liés à un problème cardiaque, appelez à l’aide. Agir rapidement peut vous sauver la vie et si vous ne vous sentez vraiment pas bien, ne conduisez pas, appelez l’aide et efforcez-vous de rester calme et de respirer lentement. Par ailleurs, si vous n’êtes pas allergique à l’aspirine, il est judicieux d’écraser ou de mâcher un comprimé pour limiter les dégâts. A défaut d’aspirine, vous pouvez prendre la plante qui en contient, par exemple sous forme de teinture-mère de saule blanc.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.