Selon une étude :  L’obésité peut être  causée par un virus

 

Les scientifiques américains affirment que l’obésité peut être contagieuse et peut être transmise par les éternuements, la toux et les mains sales.

Au cours de leurs recherches, les scientifiques ont découvert que l’obésité peut être causée par un virus qui attaque le tissu puis prolifère. Le virus attaque d’abord les poumons puis les autres organes comme les reins, le cerveau et le foie. Lorsque le tissu est attaqué, il commence à se multiplier et de nouvelles cellules sont créées.

De nombreux tests ont été effectués sur des poulets et des souris qui ont confirmé que ces animaux transmettaient le virus connu sous le nom d’AD-36 (Adenovirus sérotype 36). Ce virus provoque un gain de poids excessif, quel que soit le type et la quantité de nourriture que vous consommiez. En 2006, Richard Atkinson (Université du Wisconsin) a présenté une étude sur plus de 2 000 Australiens. Il a effectué des tests sanguins qui ont montré que plus de 20% des participants avaient une infection virale Ad-36. En raison des résultats de l’étude, le professeur du Centre de recherche biomédicale de Pennington en Louisiane, Nikhil Dhurandhar, a confirmé que même un tiers des adultes sont porteurs du virus Ad-36. En outre, une autre étude transmise sur les Américains obèses a montré que 70% des personnes ne sont pas immunisées contre ce virus.

Dhurandhar a également déclaré que les personnes contagieuses peuvent transmettre la maladie jusqu’à 3 mois de sorte que l’obésité puisse être causée par d’autres raisons, ce qui exclut également la possibilité qu’elles portent toujours ce virus.

Ces jours-ci, les scientifiques s’efforcent de trouver le traitement ou le vaccin approprié contre ce virus. Les gens devraient accorder plus d’attention aux aliments qu’ils consomment, ils devraient être biologiques et sans édulcorants artificiels. Pour augmenter le niveau d’oxygène dans le corps, l’activité physique est recommandée.

Leave a Reply

Your email address will not be published.