Les utilisations étonnantes des épices: de grandes raisons pour lesquelles l’épice est belle!

 

Les épices peuvent être un excellent remède naturel pour la santé. Essayez la cannelle et le curcuma comme protection contre l’inflammation et utilisez du poivre noir, du piment froid et du curcuma pour renforcer l’immunité et combattre les infections. Le gingembre peut soulager les nausées et soigner les nausées matinales. La cannelle peut améliorer la sensibilité à l’insuline. Les épices exotiques comme les graines de fenugrec ont la capacité de calmer la fièvre et de calmer les peaux irritées. Alors allez-y, essayez-les – les pouvoirs médicinaux de vos pots à épices attendent d’être exploités!

Les épices font plus qu’ajouter un soupçon de chaleur ou de saveur à vos repas. Les remèdes traditionnels et la médecine traditionnelle comme l’Ayurveda, la naturopathie et la phytothérapie ont longtemps utilisé ces aliments de base pour traiter les maux, renforcer l’immunité et maintenir la santé en général. Ouvrez simplement votre esprit et votre garde-manger aux possibilités et vous pourrez trouver des remèdes naturels à de nombreux problèmes de santé chez vous! Les épices peuvent:

Combattre le stress, les dommages des radicaux libres et le vieillissement

Le stress, qu’il s’agisse d’un stress mental et émotionnel, d’un stress physique dû à des aliments transformés ou d’une exposition à des toxines dans l’environnement, peut causer ce que l’on appelle des dommages des radicaux libres. On pense également qu’il joue un rôle majeur dans le vieillissement de votre corps. Les antioxydants abondants, notamment les vitamines comme le bêta-carotène et la vitamine C, présents dans les piments, le clou de girofle et les poivrons longs indiens et noirs peuvent contrer cet effet en agissant contre les dommages des radicaux libres. Les recherches sur les effets anticancéreux de ces antioxydants se révèlent également prometteuses, même si de nombreuses recherches restent à faire.

Curcuma : La curcumine dans le curcuma module et augmente les niveaux de glutathion, un antioxydant, qui peut aider à prévenir les dommages aux cellules de votre corps. Ses propriétés antioxydantes, comparable à celle des vitamines comme le bêta-carotène et les vitamines C et E, ont également gagné une place en tant que potentiel anticarcinogénique naturel.

Gingembre : Le gingembre a des propriétés antioxydantes qui peuvent contrôler le vieillissement et lutter contre les dommages des radicaux libres liés aux maladies neurodégénératives, aux maladies cardiaques, au vieillissement et même au cancer.

Poivre noir et poivre long indien : Un mélange d’herbes contenant du poivre noir, du poivre long indien et du gingembre peut aider à protéger l’organisme contre les dommages oxydatifs liés aux radicaux libres. Les études animales confirment cette idée, même si des études plus vastes sur l’homme devront être menées.

Graines de fenugrec : Elles sont riches en antioxydants et peuvent aider à ralentir le vieillissement. Contre les dommages oxydatifs causés par les radicaux libres en incorporant cette épice dans les repas ou les collations.

Protéger contre les maladies inflammatoires, l’obésité et les problèmes neurodégénératifs

L’inflammation est liée à une foule de problèmes de santé comme les maladies neurodégénératives, l’obésité, la polyarthrite rhumatoïde et même certains problèmes cardiaques.

Curcuma : Donnez-vous un coup de pouce immunitaire avec l’action anti-inflammatoire du curcuma. Dans une petite étude, il a même surpassé un anti-inflammatoire non stéroïdien lorsqu’il était utilisé chez des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, une affection inflammatoire des articulations. La curcumine dans le curcuma est responsable de ses propriétés anti-inflammatoires et peut aider à supprimer et à inhiber les voies inflammatoires.

Piments : Vous pouvez utiliser l’action anti-inflammatoire de la capsaïcine dans un piment pour lutter contre les maladies inflammatoires. Donc, si vous cherchez des moyens alternatifs de lutter contre les maladies cardiaques, l’obésité ou d’autres maladies dans lesquelles l’inflammation joue un rôle, prenez ce piment. Les chercheurs explorent même son potentiel dans la lutte contre certains cancers comme celui de la prostate.

Cannelle : La cannelle regorge de composés anti-inflammatoires comme la quercétine. Quelle est la raison pour laquelle cette chaleur d’épices douces peut lutter contre les troubles de l’inflammation et ceux neurologiques comme la maladie de Parkinson ou d’Alzheimer qui ont une association avec des processus inflammatoires dans le corps.

Gingembre : Si vous souffrez d’affections inflammatoires telles que la polyarthrite rhumatoïde ou l’obésité, le gingembre pourrait vous être bénéfique. L’épice a de larges actions anti-inflammatoires contre une gamme de telles conditions.

Contrer les attaques virales, bactériennes et fongiques

Prendre les bonnes épices peut aider à lutter contre la maladie et à combattre les infections virales, fongiques et bactériennes. Les épices renforcent votre système immunitaire et renforcent la capacité de votre corps à combattre les infections ou utilisent leurs effets antibactériens et antiviraux pour vous protéger des infections.

Clous de girofle : La teneur élevée en antioxydants des clous de girofle, conjuguée aux propriétés antibactériennes et antivirales de l’eugénol, son composant dominant, peut ajouter une couche de protection contre les infections. L’Ayurveda utilise depuis longtemps des bouillons contenant des épices comme le clou de girofle pour soulager la congestion lorsque vous avez un rhume ou une toux. Mais l’un des aspects les plus intéressants du clou de girofle aujourd’hui est son utilisation possible contre les souches de bactéries résistantes aux antibiotiques. La résistance aux antibiotiques signifie que les antibiotiques conventionnels utilisés pour lutter contre les infections bactériennes ne sont plus efficaces, car les microbes ont développé une résistance à ces infections. Le clou de girofle, cependant, contient de l’eugénol et ce produit chimique anti-inflammatoire peut combattre de telles bactéries.

Piment : Les piments sont un moyen excitant d’obtenir des antioxydants comme le bêta-carotène, nécessaires à la production de vitamine A et de vitamine C. Le bêta-carotène renforce l’immunité et aide à protéger contre les dommages des radicaux libres ainsi que plusieurs maladies, notamment le syndrome métabolique et les maladies cardiaques. Ils sont également emballés avec de la vitamine C, un antioxydant qui combat les dommages des radicaux libres, stimule l’immunité, les effets du vieillissement et plus encore.

Poivre noir : Le poivre noir est utilisé comme remède naturel contre la bronchite chronique, la diarrhée, la toux, les maux d’estomac, les infections respiratoires et l’asthme. Ceci est dû à ses propriétés immunostimulantes et à sa capacité à limiter la croissance de plusieurs champignons et bactéries.

Leave a Reply

Your email address will not be published.