Les 15 herbes naturelles suivantes vous aideront à combattre les infections, à réparer les lésions pulmonaires et à améliorer la santé des poumons :

  1. Sauge

Les feuilles de sauge sont riches en huiles essentielles qui traitent les problèmes pulmonaires et combattent les maladies respiratoires, la toux et les maux de gorge. Les huiles volatiles qu’elles contiennent, telles que le terpène, la thuyone, le camphre et le salvene, traitent les sinusites et les affections pulmonaires.

  1. Tussilage

Les Amérindiens utilisaient cette plante depuis des millénaires en raison de sa capacité naturelle à renforcer les poumons.

Il élimine l’excès de mucus dans les poumons et les bronches, apaise les muqueuses des poumons et aide au traitement de la toux, de l’asthme et de la bronchite. Il peut être utilisé comme teinture ou comme thé.

  1. Molène

Les feuilles et les fleurs de molène sont utilisées pour préparer un extrait végétal qui favorise la santé des poumons. La molène élimine l’excès de mucus dans les poumons, traite l’inflammation et nettoie les bronches. Ajoutez une cuillère à thé de l’herbe séchée dans une tasse d’eau bouillie ou utilisez-la comme teinture.

  1. Osha

Cette plante est originaire de la région des montagnes Rocheuses et les Amérindiens l’ont utilisée pour ses vertus respiratoires. Ses racines sont riches en camphre et autres composés qui favorisent la santé pulmonaire. Il stimule la circulation dans les poumons, ce qui facilite la respiration.

  1. Elecampane

L’elecampane élimine l’excès de mucus des poumons et améliore ainsi leur fonction. Il détruit également les bactéries et traite les infections pulmonaires. Vous devez ajouter une cuillère à café de cette herbe à une tasse d’eau bouillante et boire ce thé trois fois par jour pendant quelques semaines.

  1. Chaparral

Les Amérindiens utilisaient couramment cette plante comme moyen naturel de détoxifier les poumons et de soutenir le système respiratoire. Il est riche en antioxydants qui combattent les irritations et le NDGA qui combat la réponse à l’histamine.

De plus, il inhibe la glycolyse aérobie et anaérobie des cellules cancéreuses et détruit les organismes nuisibles. Il peut être utilisé comme extraction de teinture ou comme thé, et traite les problèmes respiratoires en dégageant le mucus des voies respiratoires.

  1. Eucalyptus

Aborigènes, Allemands et Américains ont couramment utilisé cette plante pour améliorer la santé respiratoire et traiter les irritations de la gorge. Il contient un composé bénéfique appelé cinéole, grâce à quoi il est souvent ajouté aux pastilles contre la toux et aux sirops.

Cinéole fournit des propriétés puissantes, cette herbe apaise les irritations des sinus, traite la toux et la congestion, et agit comme un expectorant. De plus, sa teneur élevée en antioxydants renforce le système immunitaire en cas de maladie.

  1. Cannabis

La vaporisation est un moyen efficace d’empêcher la décomposition toxique des composés thérapeutiques contenus dans le cannabis et de brûler la plante. Elle atténue la cavité buccale irritée à la suite du tabagisme.

Cette plante est l’une des plus puissantes plantes anticancéreuses et ses principes actifs stimulent la réponse immunitaire naturelle du corps et réduisent la propagation des infections. La vaporisation du cannabis agit comme un bronchodilatateur et ouvre les sinus et les voies respiratoires.

  1. Réglisse

La réglisse est une plante apaisante qui assouplit les muqueuses de la gorge, des poumons et de l’estomac, réduit l’irritation et combat l’inflammation.

En outre, il contient des saponines, qui détachent les mucosités dans les voies respiratoires afin que le corps puisse se débarrasser de l’excès de mucus. Cette plante calme les spasmes bronchiques et inhibe les dommages causés aux cellules des radicaux libres, ce qui conduit à l’inflammation et au resserrement des voies respiratoires.

Il a de puissants effets antibactériens et antiviraux qui détruisent les virus et les bactéries responsables des infections dans les poumons. La réglisse est une riche source de glycyrrhizine et de flavonoïdes qui inhibent la formation de cellules cancéreuses du poumon.

  1. Thym

Le thym traite efficacement la congestion thoracique et les huiles essentielles antiseptiques qu’il contient renferment des bactéries et des champignons. Le thé au thym est un puissant remède pour les poumons et traite les infections des voies respiratoires et la pneumonie bactérienne.

  1. Lobelia

Cette herbe a été administrée aux chevaux pour faciliter leur respiration et était également appelée «asthmateur» dans la médecine traditionnelle des Appalaches. Ses extraits contiennent du lobeline, qui s’est avéré avoir des effets positifs dans le traitement des cellules tumorales multirésistantes.

Il est également élevé dans un alcaloïde appelé lobeline, qui dissipe la congestion et fluidifie le mucus. Cette herbe stimule la libération d’épinéphrine par les glandes surrénales, apaise les voies respiratoires et facilite la respiration. La lobélie détend les muscles et soutient la fonction du système respiratoire.

  1. Menthe poivrée

La menthe poivrée et l’huile de menthe poivrée contiennent du menthol, qui apaise les muscles des voies respiratoires et facilite la respiration.

La menthe poivrée séchée est riche en menthol, menthone, acétate de menthyle, méthanofurane et cinéol et en metholqui est un puissant décongestionnant. L’huile de menthe poivrée contient de nombreux composés bénéfiques tels que le limonène, le pulegone, le caryophyllène et le pinène.

  1. Origan

L’origan est riche en nutriments et en vitamines qui renforcent le système immunitaire, et le carvacrol et l’acide rosmarinique qu’il contient agissent comme des décongestionnants naturels et des réducteurs de l’histamine qui nettoient le flux d’air des voies nasales et contribuent à la santé respiratoire.

De plus, l’huile d’origan combat la bactérie Staphylococcus aureus.

  1. Banane plantain

La feuille de plantain apaise les muqueuses irritées et combat la toux, et ses composés actifs possèdent de puissantes propriétés antibactériennes et antimicrobiennes, anti-inflammatoires et antitoxiques, luttant ainsi contre les irritations des poumons, le rhume et la toux.

  1. Pulmonaria

Ce lichen arboricole ressemble au tissu pulmonaire en apparence et, depuis les années 1600, il est couramment utilisé pour améliorer la santé respiratoire et pour lutter contre la congestion.

De plus, les composés bénéfiques qu’il contient détruisent les organismes nuisibles et améliorent la santé respiratoire.

 

Avant de commencer à utiliser l’une de ces herbes, consultez votre herboriste ou votre médecin naturopathe pour connaître la préparation, les doses appropriées et la fréquence d’utilisation.

Vous pouvez les utiliser sous forme de mélanges de thé, d’huiles préparées et de suppléments nutritionnels, et vous pouvez les cultiver vous-même pour vous assurer qu’ils sont biologiques et récoltés de manière éthique.

Leave a Reply

Your email address will not be published.