Le message est bien clair: faites attention sur internet! Cette mère perd sa fillette à cause d’une erreur sur Face-book…

 

Parfois les leçons que nous apprenions sont très choquants vu que leurs résultats soient tellement dramatiques et catastrophiques. Personne ne veut finir par ressentir de la culpabilité d’avoir commis une erreur qui lui a coûtée une perte d’un cher.

Cette jeune mère l’a bien ressenti ce sentiment de culpabilité, et tout ce qu’elle souhaite maintenant c’est que vous sachiez son histoire pour bien éviter ce qu’elle a subit.

Imaginez que vous soyez sur Face-book et qu’un inconnu vous demande en ami. Vous ne le connaissez pas du tout. Mais sa photo de profil est plutôt sympa et elle vous parle. Alors vous acceptez la demande. Après tout, il n’y a aucun mal à faire ça, non ?

Et puis vous passez très vite à autre chose, vous oubliez cet inconnu récemment ajouté dans votre liste d’amis. Vous avez autre chose de beaucoup plus important à faire : votre fillette (ou votre fiston) se prépare pour sa première journée d’école. Vous êtes tellement fier d’elle et de la façon dont elle s’est préparée pour ce grand jour ! Alors vous postez une photo sur Face-book. En légende, vous écrivez quelque chose comme « Quelle journée ! Mon petit ange a tellement grandi, c’est incroyable ! » Vous ajoutez même un lien à la photo avec le nom de l’école et vous téléchargez le tout sur Face-book. C’est l’affaire de quelques clics. Et pourtant, les conséquences sont dramatiques.

Car vous n’imaginez pas ce qui se passe en secret : l’inconnu, que vous avez ajouté il y a quelques jours dans vos amis, n’a pas perdu de temps. Il a téléchargé la photo, l’a sauvegardée et l’a postée sur un catalogue en ligne que des milliers d’hommes à travers le monde regardent en ce moment. Sous la photo, il écrit :

« Petite fillette blonde, française. Même pas 6 ans. Seulement 5 000 € ! »

Vous ne savez pas tout ce qui se trame derrière votre dos. Mais l’horreur commence lorsque vous allez récupérer votre petit ange à l’école. Après quelques minutes d’attente, elle ne vient toujours pas. Vous regardez partout, demandez à tout le monde, les yeux pleins de larmes : « Vous n’avez pas vu ma fille? »

Vous n’avez pas la moindre idée de ce que votre petite fille endure en ce moment, et vous ne voudriez certainement pas le savoir. Et tout cela aurait pu être évité si vous n’aviez pas fait cette grave erreur. Et même si vous êtes chanceux et que votre enfant ne se fait pas enlever, le simple fait de savoir que sa photo peut atterrir sur un site pédophile est suffisamment écœurant pour vous dissuader de poster sa photo. Alors ARRÊTONS D’AJOUTER DES INCONNUS EN AMIS SUR FACEBOOK ! Il vaut mieux avoir un « ami » en moins plutôt que de vivre ce cauchemar.

Ne devons jamais oublier ce message : restons vigilants avec les inconnus sur Internet ! Rejetons les demandes des personnes qui nous sont totalement inconnues. Et surtout : ne publions pas de photos de nos enfants ! Car elles peuvent finir entre de mauvaises mains. Les pédophiles profitent souvent des opportunités que représentent les réseaux sociaux. Dans la vraie vie, vous n’exposeriez pas votre vie privée à tout le monde, non ? Alors regardez ici comment mieux protéger votre vie privée des abus.

Leave a Reply

Your email address will not be published.