Le cancer de l’ovaire : 7 symptômes que vous ne pouvez ignorer

 

Les symptômes du cancer de l’ovaire peuvent être vagues, mais si vous parvenez à le détecter tôt, cela pourrait être une clé de la survie.

 

Pourquoi les symptômes du cancer de l’ovaire sont-ils si silencieux?

 

Il existe un taux de survie relative à cinq ans pour tous les types de cancer de l’ovaire et ce pourcentage est égal à 45%, mais ce nombre passe à 92% si le cancer est détecté au stade IA ou IB, juste avant qu’il ne se propage au-delà de l’ovaire. , conformément à la American Cancer Society. En raison du fait que les symptômes du cancer de l’ovaire peuvent être très difficiles à reconnaître, environ soixante-dix pour cent des cas ne sont pas diagnostiqués jusqu’à ce qu’ils aient atteint le stade III ou IV, lorsque les chances de survie sont beaucoup plus faibles, note Kevin Holcomb. , directeur du service d’oncologie gynécologique chez Weill Cornell Medicine. Ce type de cancer n’est pas vraiment une maladie silencieuse, note le Dr Holcomb. Un grand nombre de femmes atteintes d’un cancer de l’ovaire présentent des symptômes au cours des mois et des semaines qui ont précédé le diagnostic, mais il est en réalité très triste que beaucoup d’entre elles soient vagues et non spécifiques. Ce type de cancer murmure et vous devez donc l’écouter attentivement. Contrairement au cancer du sein, aucun test n’a été mis au point pour dépister le cancer de l’ovaire avec une telle précision. Il est donc difficile de détecter ce cancer, mais vous ne signalez pas vous-même les symptômes à un stade précoce. Si vous ressentez plus d’un des symptômes pendant une semaine ou plus, consultez votre médecin pour obtenir un sonogramme transvaginal, un examen pelvien ou un test sanguin CA 125, qui aideront à détecter le cancer de l’ovaire. Viennent ensuite les choses que les OB-GYN souhaitent que vous connaissiez à propos de ce cancer.

Ballonnements abdominaux

 

Avec ce type de cancer, non seulement les tumeurs peuvent devenir très volumineuses, mais elles peuvent également entraîner la croissance de liquide autour de celles-ci, ce qui peut entraîner une extension abdominale spectaculaire, comme l’explique Amanda Fader, professeure agrégée et directrice de Kelly. Service d’oncologie gynécologique de Johns Hopkins Medicine. Il se peut que votre abdomen se développe alors que votre visage et vos bras perdent de la graisse et du muscle, il est probable que ce n’est pas seulement un gain de poids. Par conséquent, assurez-vous d’ignorer ces mythes sur le cancer de l’ovaire.

 

Changements dans les habitudes intestinales

 

Les femmes chez qui on a diagnostiqué un cancer de l’ovaire peuvent soudainement commencer à avoir une constipation grave pouvant aboutir à une diarrhée et votre médecin peut vous suggérer des tests pour des problèmes gastro-intestinaux comme le syndrome du côlon irritable, mais vous devez demander si cela peut être un signe de ce cancer. Nous espérons que si les patientes et les médecins sont conscients des symptômes du cancer de l’ovaire, les contrôles du cancer de l’ovaire arriveraient plus tôt, au lieu d’être la dernière chose à examiner, a fait remarquer le docteur Holcomb. Voici d’autres symptômes du cancer que les femmes sont susceptibles d’ignorer

 

Perte d’appétit

 

Si vous vous sentez rassasié beaucoup plus rapidement et que vous ne pouvez plus manger autant qu’avant, vous présentez peut-être des symptômes du cancer de l’ovaire. Vous devriez consulter votre médecin si vous avez soudainement perdu du poids sans le vouloir, explique le Dr Holcomb.

La nausée

 

Les nausées et les vomissements font partie des symptômes communs à de nombreuses maladies. Par conséquent, votre médecin ne suspectera peut-être pas immédiatement un cancer de l’ovaire. Les symptômes de ce cancer ne sont pas un symptôme isolé, mais une combinaison d’entre eux, a remarqué le docteur Holcomb. Si vous le combinez avec des nausées et des ballonnements, il y a aussi d’autres changements.

 

Uriner plus souvent

 

Fader a expliqué que, souvent, aller aux toilettes pouvait signifier bien plus qu’une petite vessie. Si ce genre de changement est soudain et associé à d’autres symptômes, vous devez immédiatement consulter votre médecin ou votre gynécologue. Nous vous présentons ici quelques secrets supplémentaires que votre vessie souhaiterait pouvoir vous dire.

 

Irrégularités menstruelles

 

Il existe de nombreuses causes pouvant entraîner un changement soudain de votre cycle menstruel ou des saignements entre les règles, conformément à l’Alliance nationale contre le cancer de l’ovaire. Le fait de toujours avoir des règles irrégulières ne constitue pas une cause soudaine d’inquiétude, mais une combinaison de certains autres symptômes et d’un problème plus grave peut en résulter. Ici, vous devez surveiller les autres symptômes inhabituels du cycle menstruel.

 

Rapports sexuels douloureux

S’il arrive que les relations sexuelles deviennent soudainement douloureuses et durent plus de deux semaines, c’est une bonne idée et une bonne idée de parler à votre médecin, a conseillé la Coalition nationale contre le cancer de l’ovaire. Ce sont les onze autres raisons pour lesquelles le sexe pourrait être douloureux.

Leave a Reply

Your email address will not be published.