Lait d’amande, de chanvre, d’avoine, de soja et lait de vache: quel est le meilleur?

Dans cet article, nous examinons les avantages et les inconvénients de la consommation de lait d’amande, de vache, de chanvre, d’avoine et de soja du point de vue de la santé.

Lait d’amande

Le nombre de personnes qui boivent du lait non laitier est en augmentation.

Le lait d’amande est l’une des variétés de lait à base de plantes les plus consommées en Amérique du Nord, dans l’Union européenne et en Australie. Les chercheurs ont suggéré que le lait d’amande constituait une alternative efficace aux enfants et aux adultes souffrant d’allergies ou d’intolérances au lait.

Comparé au lait de vache, le lait d’amande contient moins de graisses saturées et plus de graisses non saturées. Les graisses saines contenues dans le lait d’amande peuvent aider les gens à perdre du poids sans le reprendre.

Le lait d’amande est pauvre en calories et en protéines, ce qui peut ne pas convenir à tout le monde, en particulier aux enfants.

Les personnes qui ne cherchent pas à perdre du poids devront ajouter des sources de calories supplémentaires et choisir des sources saines de protéines, telles que les haricots et le poisson, pour répondre à leurs besoins quotidiens.

Certains fabricants ajoutent du calcium au lait d’amande afin de mieux correspondre au contenu nutritionnel du lait de vache. Les gens peuvent ne pas être en mesure d’absorber autant de ce calcium qu’ils le feraient des produits laitiers. Ils doivent donc être sûrs de consommer beaucoup d’autres sources de calcium, telles que les légumes vert foncé.

Le lait d’amande est disponible en variétés aromatisées. Certains de ces produits ont ajouté du sucre pour prolonger la durée de conservation et améliorer le goût et la texture.

Quand les gens ajoutent du lait d’amande à des boissons chaudes, ils remarqueront que le lait se sépare.

Lait de chanvre

Les boissons au chanvre sans saveur sont également faibles en calories et en protéines par rapport au lait de vache. Il y a cependant plus de protéines dans les boissons au chanvre que dans le lait d’amande.

Les graines de chanvre sont également riches en graisses polyinsaturées, comme le lait d’amande. La recherche montre que le remplacement des graisses saturées par ces graisses plus saines peut aider à réduire le cholestérol global.

Le lait de chanvre ne se sépare pas dans les boissons chaudes, les gens peuvent donc l’ajouter à leur café et à leur thé.

Certaines personnes peuvent ne pas aimer le lait de chanvre fait maison en raison de son goût terreux et de sa texture crayeuse. Les variétés achetées en magasin contiennent des ingrédients supplémentaires qui aident à masquer le goût et la texture.

Lait d’avoine

Le lait d’avoine a une saveur douce et crémeuse qui le rend bon pour les céréales, les boissons chaudes et pour boire seul.

Le lait d’avoine ne convient pas aux personnes souffrant d’intolérance au gluten ou de la maladie cœliaque.

Le lait d’avoine sans saveur contient la plus grande quantité de calories et de glucides parmi les variétés de lait à base de plantes. Bien que le sucre soit naturel, le lait d’avoine est très riche en glucides.

Outre le lait de soja, le lait d’avoine fournit plus de riboflavine, ou vitamine B-2, que le lait de vache. De nombreux fabricants ajoutent des vitamines et des minéraux supplémentaires au lait d’avoine afin d’accroître la valeur nutritionnelle de la boisson.

Lait d’amande ou de soja: quel est le meilleur?

Lait de soja

Le lait de soja est le substitut le plus courant au lait de vache et la première alternative à base de plantes à apparaître sur le marché aux États-Unis.

Les recommandations diététiques pour les Américains 2015-2020 suggèrent que les personnes intolérantes au lactose consomment des boissons de soya enrichies au lieu du lait de vache.

Lorsque les gens comparent le lait de soja au lait d’amande, de chanvre et d’avoine, ce substitut contient la plus grande quantité de protéines par portion.

Comme beaucoup d’autres variétés de lait à base de plantes, les fabricants de lait de soja ajoutent souvent le calcium et la vitamine D.

Les variétés de lait à base de plantes ont des niveaux élevés de phytate et d’oxalate, composés pouvant bloquer l’absorption du calcium. Selon la revue 2019 publiée dans la revue Nutrients, des expériences sur le lait de soja montrent que, malgré la présence de ces composés, l’absorption du calcium était similaire à celle du lait de vache si les fabricants l’enrichissaient en carbonate de calcium.

Bien que le lait de soja contienne plus de protéines que d’autres produits laitiers à base de plantes, le lait de vache contient de plus grandes quantités d’acides aminés essentiels, la méthionine, la valine, la leucine et la lysine.

Le corps ne produit pas d’acides aminés essentiels. Les gens doivent donc s’assurer qu’ils en mangent suffisamment dans leur alimentation.

Les sources d’acides aminés d’origine végétale comprennent:

Lait de soja et produits à base de soja

Des noisettes

Des graines

Beurre d’arachide

Les légumineuses

Céréales

Les gens consomment également du lait de soja, car il contient des isoflavones, qui, selon les chercheurs, auraient des effets anticancéreux.

Certaines personnes n’aiment pas la saveur du lait de soja. Pour masquer la saveur de haricot de cette boisson, les fabricants ajoutent parfois d’autres saveurs et sucres. Les personnes qui souhaitent réduire leur consommation de sucre doivent être conscientes de ces ajouts.

Les médecins peuvent également recommander aux enfants de moins de 3 ans allergiques aux protéines du lait de vache d’éviter de boire du lait de soja, car ils peuvent également être allergiques au soja.

Les agriculteurs utilisent divers pesticides pour la culture du soja. Les personnes qui souhaitent éviter les pesticides peuvent donc choisir des marques biologiques.

Lait de vache

Certaines personnes sont incapables de boire du lait de vache en raison d’une intolérance au lactose.

Aujourd’hui, beaucoup de gens choisissent des substituts du lait à base de plantes au lait de vache. L’une des raisons de ce changement est l’inquiétude croissante concernant les risques pour la santé liés à la consommation de produits laitiers.

Un faible pourcentage d’enfants et d’adultes est allergique aux protéines du lait de vache.

Les médecins diagnostiquent généralement une allergie aux protéines du lait de vache chez les bébés. Les symptômes peuvent inclure des vomissements, de la diarrhée, un gonflement des lèvres, de la langue ou de la gorge, du sang dans les selles, de l’urticaire, une respiration sifflante, des troubles et une prise de poids insuffisante.

L’intolérance au lactose est une autre raison pour laquelle les gens évitent le lait de vache. Les personnes intolérantes au lactose ont des difficultés à digérer le lait de vache.

L’intolérance au lactose est très courante. En fait, la majorité des gens ont une capacité réduite à transformer les produits laitiers après l’enfance. Plus de 90% des communautés d’Asie de l’Est sont intolérantes au lactose.

Les symptômes de l’intolérance au lactose comprennent les ballonnements, les gaz, la diarrhée et les douleurs abdominales après la consommation de produits laitiers.

Dans certains pays, le lait de vache cru que la bactérie Escherichia coli (E. coli) et Salmonella spp. A contaminé est devenu malade.

Certains chercheurs ont suggéré qu’il pourrait exister un lien entre la consommation de lait de vache et le développement de l’acné chez les adolescents, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer cette affirmation.

Plusieurs études ont exploré l’association du risque de cancer et de la consommation de produits laitiers. Les chercheurs ont constaté un risque moins élevé de cancer colorectal chez les personnes qui consomment une alimentation riche en produits laitiers. Le calcium peut avoir des effets protecteurs sur le cancer colorectal.

D’autres études sur le risque de cancer de la vessie, de la prostate et du sein et sur la consommation de produits laitiers montrent des résultats contradictoires et nécessitent des recherches supplémentaires.

Encore une fois, les recommandations diététiques pour les Américains 2015-2020 recommandent que les personnes consomment trois portions de produits laitiers chaque jour pour répondre à leurs besoins en calcium.

Des recherches plus anciennes datant de 2010 ont montré que les adultes intolérants au lactose pouvaient probablement tolérer au moins 12 grammes de lactose, ce qui correspond à la quantité présente dans environ 1 tasse de lait.

Les gens peuvent aussi découvrir qu’ils peuvent consommer des fromages vieillis, qui sont essentiellement sans lactose, et du yogourt avec des cultures actives, qui aident à la digestion.

Toute personne présentant des symptômes gênants après avoir consommé du lactose peut parler à un médecin de solutions de remplacement.

Il est important de noter que le profil nutritionnel de chaque marque de lait à base de plantes sera différent. Certaines boissons sont aromatisées et peuvent contenir plus de sucre et de sel que d’autres marques. Certains fabricants ajoutent également du calcium, de la vitamine D, de la vitamine B-12 ou d’autres nutriments.

La quantité de calcium absorbée par l’organisme dépend principalement du type de nourriture qu’une personne mange. Le corps peut absorber environ 30 à 32% du calcium contenu dans les produits laitiers et seulement 20 à 30% du calcium provenant de sources végétales telles que les amandes.

Leave a Reply

Your email address will not be published.