Comment réduire les calories dans les pâtes et prolonger la satiété ?

 

Les amateurs de pâtes peuvent être d’accord pour dire que leur repas préféré les fait souvent enfreindre un régime alimentaire strict.

La plaque de pâtes ou de nouilles va bientôt se saturer, car ses sucres simples sont rapidement absorbés et augmentent le taux de glucose dans le sang, ce qui est particulièrement nocif pour les diabétiques.

L’expérience menée dans l’émission “Croyez-moi, je suis un médecin”, sur BBC, a montré qu’après la cuisson de la pâte, il faut la laisser refroidir, ce qui la rend plus saine et plus rassasiante car elle se transforme en “amidon résistant” et réduit le niveau de glucose dans le sang, par rapport à la consommation de pâtes juste cuites.

La Dr Denise Richardson, une nutritionniste de l’Université du Surrey en Angleterre, croit que les pâtes refroidies donnent au corps plus de fibres que l’amidon, avec une croissance réduite des sucres dans le sang et l’alimentation des «bonnes» bactéries dans les intestins. En outre, elles absorbent ainsi moins de calories. Cette astuce utile peut rencontrer des difficultés dans l’application, car la plupart des gens aiment manger des pâtes chaudes. L’expérience a également étudié les caractéristiques des pâtes refroidies puis réchauffées.

Ainsi, le premier jour de l’étude les participants ont consommé des pâtes fraîches avec une sauce savoureuse, le deuxième jour c’était des pâtes froides et le troisième – réchauffé. Toutes les 15 minutes pendant deux heures après un repas, ils ont mesuré le niveau de sucre dans le sang afin qu’ils puissent déterminer avec précision les changements au cours de la digestion.

Les résultats ont montré que les pâtes réfrigérées entraînent une augmentation plus faible de la glycémie, contrairement aux préparations fraîchement préparées. Cependant, à la grande surprise de tous, il a été démontré que les pâtes refroidies réduisent jusqu’à 50% l’augmentation soudaine de la glycémie après un repas.

La découverte est très simple et a des résultats constants, et les chercheurs soulignent que ce petit changement dans la consommation de pâtes peut contribuer de manière significative à l’amélioration de la santé, en particulier chez les diabétiques.

Leave a Reply

Your email address will not be published.