Chaussettes à tricoter: talons, manchettes et bouts

Apprenez à tricoter vos propres chaussettes avec ces instructions simples.

La plupart des chaussettes ont le même nombre de points de suture autour du poignet et du pied. Une façon de déterminer le nombre de points à monter consiste à mesurer la partie la plus large du pied (généralement la plante du pied), puis à multiplier ce nombre (en pouces) par votre jauge de point (combien par pouce).

Si votre pied mesure 9 pouces et que votre fil est tricoté en 7 points de suture, votre nombre est 9×7 ou 63. Soustrayez maintenant 10-15 pour cent de ce nombre, car vous voulez que vos chaussettes aient ce que l’on appelle “négatif” facilité.” Elles doivent être bien ajustées et, dans leur état de relaxation, elles doivent avoir une circonférence inférieure à celle de vos pieds et s’étirer pour s’adapter. Cela facilite les choses si votre nombre final est divisible par 4, de sorte que vous pouvez avoir le même nombre de points de suture sur chaque aiguille.

Beaucoup de gens préfèrent plier tous les points de suture sur une seule aiguille, puis les répartir entre les quatre aiguilles. Vous pouvez également diviser vos points de suture tout en continuant.

Manchette

Une fois que vous avez sélectionné le nombre correct de points de suture et que vous avez intégré le tricot en une ronde, vous pouvez commencer à tricoter votre brassard. C’est la partie la plus facile de la chaussette, et l’endroit où vous pouvez être créatif. Il n’ya pratiquement aucune limite à ce que vous pouvez faire au poignet: dentelle, texture, câbles. Une fois que vous aurez compris comment construire une chaussette, vous pourrez facilement vous diversifier.

La plupart des poignets commencent au moins avec une sorte de nervures pour les aider à rester debout. Vous pouvez faire le brassard entier en côte (les côtes 1×1 et 2×2 sont courantes, mais certaines côtes inhabituelles telles que 4×2 ou 5×1 fonctionneront aussi; veillez simplement à ce que le motif des côtes corresponde uniformément au nombre total de points dans votre brassard).

Le fil qui se tricote en jacquard n’a pas l’air aussi beau que le fil côtelé; nombreux sont donc les tricoteurs qui utilisent ces fils pour faire environ 1 pouce de côtes au sommet du poignet avant de passer au point de jersey, ce qui met en valeur le motif. .

Tricotez le brassard à la longueur souhaitée (1 à 2 pouces pour les bracelets de cheville, 6 à 8 pouces pour les chaussettes standard). Gardez à l’esprit que si vous faites de très longues manchettes, il peut être nécessaire de commencer avec plus de points de suture, car votre jambe s’élargit vers le haut.

Rabat de talon

Un rabat de talon est la partie de la chaussette qui descend à l’arrière de votre cheville. Il a travaillé en va-et-vient sur la moitié de vos points de suture tandis que les points restants reposent sur leurs aiguilles. Dans l’exemple ci-dessus d’une chaussette avec 56 points de suture, votre rabat de talon aurait 28 points de suture. Les deux manières les plus courantes de travailler le lambeau de talon sont les suivantes:

Rangs de rabat

Uni 1 (à droite): glisser 1 maille, tricoter jusqu’à la fin.

Rangée 2: glisser 1 maille, terminer jusqu’au bout.

Répétez les rangées 1 et 2.

Rabat de point de glissement (produit un rabat plus solide et plus confortable)

Rangée 1 (côté droit): slip 1, tricotez 1 en travers.

Rangée 2: glisser 1 maille, terminer jusqu’au bout.

Répétez les rangées 1 et 2.

Notez que dans les deux versions, le premier point de chaque ligne est un point glissé. Ceci est important car plus tard, vous récolterez des points de suture sur les côtés du rabat de talon et le bord de point glissé aura un aspect plus net.

Continuez à travailler le rabat de talon à votre guise jusqu’à ce qu’il atteigne une longueur d’environ 2-1 / 2 “à 3”, en fonction de la taille du pied de l’utilisateur. Terminez par une rangée à droite.

Tourner le talon

Cette partie consiste à faire que le talon “tourne le coin” pour se conformer au bas de votre pied. Les talons tournés utilisent une technique appelée aviron court, qui consiste à tricoter d’avant en arrière sans toutefois aller jusqu’au bout de la rangée à chaque fois.

Remarque: SSK = faites glisser un point dans le sens du tricot, passez le point suivant dans le sens du tricot, insérez la pointe de l’aiguille gauche dans les deux points glissés et réunissez-les ensemble.

Rangée 1 (mauvais côté): Tricoter sur la moitié des marches du rabat de votre talon plus 1, tricoter 2 ensemble, tricoter 1. Maintenant, TOURNEZ le travail.

Rangée 2 (à droite): Slip 1, tricoter 3, SSK, tricoter 1, TOURNEZ.

Rangée 3: Slip 1, Tricoter 4, Tricoter 2 ensemble, Tricoter 1, TOURNEZ.

Rangée 4: Slip 1, tricoter 5, SSK, tricoter 1, TOURNEZ.

Rangée 5: Slip 1, Tricoter 6, Tricoter 2 ensemble, Tricoter 1, TOURNEZ.

Rangée 6: glisser 1, tricoter 7, SSK, tricoter 1, TOURNEZ.

Procédez de cette manière en ajoutant un point travaillé avant la diminution de chaque rangée, jusqu’à ce que tous les points aient été travaillés, en terminant par une rangée du côté droit. Vous devez maintenant avoir un nombre de points égal au quart de votre total initial pour le tour, plus un s’il s’agit d’un nombre impair ou plus deux si le nombre est pair. Dans notre exemple, le nouveau numéro serait 16.

Soufflet

1. Ramassez les points de suture sur les côtés du rabat de talon pour transformer le tout en tube. Au début, votre tube sera plus gros que prévu et vous le diminuerez progressivement sur les côtés pour le ramener à sa taille initiale. C’est cette technique qui donne à la chaussette sa forme autour de la cheville, qui est plus grande que le reste de la chaussette.

2. Divisez vos points de talon en deux, en laissant l’autre moitié sur l’aiguille actuelle et l’autre moitié sur une aiguille vide. Le côté droit de l’ouvrage faisant face à vous, prenez l’aiguille retenant les points de suture les plus à gauche et utilisez-la pour ramasser des points le long du bord cousu du rabat de talon, en remontant vers le poignet, point par point. Sur une chaussette typique, ce sera quelque part entre 16 et 21 points de suture.

3. Prenez une aiguille vide et continuez à tricoter sur la première aiguille remplie de points qui ont été “au repos” tout ce temps.

4. Avec une nouvelle aiguille, continuez sur les points restants (c.-à-d., Travaillez sur tous les points restants comme vous le feriez normalement avec vos aiguilles à double pointe).

5. Vous devriez maintenant être de l’autre côté du rabat du talon, une aiguille vide à la main. Descendez le rabat de talon en ramassant des points de suture, comme vous le faisiez pour l’autre côté, sauf que vous travaillez maintenant à partir du brassard et en commençant par une aiguille vide.

6. Prenez le même nombre de points que vous avez fait de l’autre côté, puis continuez à travers les points en attente qui attendent sur la dernière aiguille (ceux restant de la section où vous avez tourné le talon).

7. Vous devriez maintenant avoir à nouveau un tube: deux aiguilles auront le même nombre de points que pour le brassard, et deux aiguilles auront plus de points de suture parce que vous avez ramassé tous ces points de suture des côtés des rabats de talon.

Diminution du gousset

Maintenant que vous avez à nouveau un tube, commencez à travailler en jersey. L’aiguille qui commence au centre du talon lorsque vous travaillez est l’aiguille numéro un, et ainsi de suite, l’aiguille qui se termine au centre du talon étant l’aiguille quatre.

Tour 1: Tricotez tout autour, en passant par la boucle dorsale sur les mailles cousues le long des deux côtés du rabat de talon uniquement; sinon tricoter normalement.

Tour 2: Tricoter jusqu’à ce qu’il reste 3 points de suture sur l’aiguille 1, tricoter 2 ensemble, tricoter 1; tricoter à travers l’aiguille 2 et l’aiguille 3; sur l’aiguille 4, tricoter 1, SSK, tricoter jusqu’à la fin.

Ronde 3: Tricoter.

Répétez les tours 2 et 3 seulement jusqu’à ce que les quatre aiguilles aient à nouveau le même nombre de points (c’est-à-dire le nombre initial de points que vous aviez pour le brassard, répartis de manière égale entre vos quatre aiguilles).

Pied

Continuez à travailler le jersey en points jusqu’à ce que le pied de la chaussette ait environ 2 pouces de moins que la longueur désirée.

Orteils diminue

Tour 1: Aiguille 1, tricoter pour les 3 derniers points de suture, tricoter 2 ensemble, tricoter 1; Aiguille 2, tricoter 1, SSK, tricoter jusqu’à la fin; Aiguille 3, tricotez pour durer 3 points de suture, tricoter 2 ensemble, tricoter 1; Aiguille 4, tricoter 1, SSK, tricoter jusqu’à la fin.

Tour 2: Tricoter.

Répétez ces deux tours jusqu’à ce que vous obteniez un peu moins du quart du nombre de points initial. (Si vous voulez un orteil plus léger, vous pouvez diminuer chaque rangée au cours des trois ou quatre derniers tours – voir les conseils ci-dessous.)

Ajustez les points restants sur deux aiguilles, de manière à ce que les rangées supérieure et inférieure du pied soient parallèles et que le fil soit suspendu à l’extrémité de l’aiguille retenant les points de la semelle. Tricoter quelques points de suture si nécessaire. Coupez le fil en laissant une queue de 10 à 12 pouces. Greffer l’orteil avec le point de Kitchener:

1. Tenez les deux aiguilles l’une devant l’autre, avec la queue du fil attachée à l’aiguille du dos (elle devrait être suspendue à l’extrémité droite de la ligne de points de suture de votre point de vue actuel).

2. Avec une aiguille à tapisserie, passez la queue dans le sens le plus à droite de l’aiguille avant. Tirez le fil à travers et laissez le point sur l’aiguille.

3. Insérez l’aiguille dans le point le plus à droite de l’aiguille arrière, dans le sens de la longueur. Tirez le fil à travers et laissez le point sur l’aiguille.

4. Insérez l’aiguille dans le point le plus à droite de l’aiguille avant et tricotez-la ensuite, puis retirez l’aiguille. Insérez l’aiguille dans le point suivant de l’aiguille avant. Passez le fil à travers et laissez le point sur l’aiguille.

5. Insérez l’aiguille dans la maille la plus à droite de l’aiguille arrière et retirez l’aiguille. Insérer l’aiguille dans le point suivant de l’aiguille du dos. Passez le fil à travers et laissez l’aiguille.

6. Répétez les rangées 3 et 4 seulement jusqu’à ce que tous les points de suture des deux aiguilles aient été greffés ensemble. Le fil doit toujours rester en dessous des aiguilles pendant que vous travaillez (c.-à-d. Ne pas dépasser le dessus des aiguilles et ne pas former de boucles supplémentaires). Faites passer le fil dans la dernière boucle, puis à l’intérieur de la chaussette et tissez à la fin.

Votre orteil devrait sembler parfaitement transparent, mais ne désespérez pas s’il ne le fait pas. La plupart des gens ont besoin de s’entraîner avant de «se faire» piqûre à Kitchener. Tisser dans toutes les extrémités restantes.

Bouts de tricot de chaussette

– En règle générale, pour les fils de chaussettes, il faut une échevette par chaussette moyenne. Certains sont mis en double écheveau, alors faites attention à votre étiquette. (Si c’est 100g, c’est probablement un double écheveau.)

– Des livres tels que le guide Vogue Knitting et les livres de chaussettes Vogue on the Go présentent d’excellentes illustrations du point de Kitchener.

– Recherchez en ligne les tableaux de tailles standards pour chaussures et chaussettes – utiles lorsque vous tricotez des chaussettes pour surprendre quelqu’un et que vous ne voulez pas secrètement mesurer vos pieds ou demander.

– Si vous utilisez un fil qui n’est pas spécifiquement destiné aux chaussettes, vous devez utiliser une ou deux tailles d’aiguille inférieures à celles recommandées sur l’étiquette du fil. Les chaussettes tiennent beaucoup mieux lorsqu’elles sont tricotées à une jauge serrée (l’étiquette du fil suppose que vous confectionnez un pull ou un vêtement similaire, pas des chaussettes).

– Certains préfèrent commencer à diminuer d’orteils tous les deux tours, mais passent à une diminution à chaque tour pour les 3 ou 4 dernières diminutions. Cela donne un bout plus court et plus rond. Si vous voulez essayer ceci, attendez un peu plus longtemps avant de commencer vos diminutions (peut-être jusqu’à ce qu’il vous reste 1 1/2 “de la longueur totale souhaitée), car le bout ne sera pas aussi long.

– Si vous préférez travailler avec Vous pouvez toujours suivre ces consignes à l’aide de quatre aiguilles doubles: traitez simplement les aiguilles 2 et 3 comme une seule aiguille (c’est-à-dire qu’une de vos aiguilles aura deux fois plus de points que les deux autres).

Leave a Reply

Your email address will not be published.