Ce test simple révèle si vous avez le cancer

 

Saviez-vous qu’un simple test sanguin peut révéler votre cancer?

Cette nouvelle découverte scientifique permet la détection précoce du cancer du côlon, de l’estomac, du sein et de l’utérus et repose sur des tests de laboratoire simples et peu coûteux.

 

Quelques gouttes de sang suffisent pour déterminer s’il y a une tumeur dans votre corps. Les scientifiques ont identifié la signature gnomique la plus commune dans l’ADN des cellules tumorales. Les résultats de l’étude ont montré que cinq types de cancer avaient une signature génomique presque identique. Il s’agit certainement d’une découverte révolutionnaire qui peut aider à déterminer de nombreux types de cancer à un stade précoce.

Selon les scientifiques, la présence de cancer entraîne des modifications chimiques dans l’ADN, un processus appelé méthylation, qui contrôle l’expression de certains gènes.

Le scientifique a découvert un schéma identique dans cinq types différents de cancers, notamment les cancers du poumon, de l’estomac, du côlon, du sein et de l’utérus.

“La découverte d’une signature unique de méthylation était cruciale et nous aidera beaucoup à corriger le diagnostic. Au sens figuré, cela peut être comparé à la situation dans une pinède à la recherche d’un pommier. Nous avons mis du temps à le trouver et le défi technique était énorme, mais nous avons trouvé cette signature de méthylation autour du gène ZNF154, propre aux tumeurs. Aucun membre de mon équipe ne pouvait dormir après cette importante découverte, pour autant que nous étions excités. C’est la première fois que nous trouvons un tel schéma qui s’applique à de nombreux types de cancer “, explique la biologiste Laura Elnitski de l’institut National de Recherche sur le génome humain des États-Unis.

En outre, les scientifiques tenteront de découvrir de nouveaux tests de détection précoce du cancer de la prostate, de la vessie et du pancréas.

La relation entre la tumeur et l’augmentation du bio marqueur de méthylation n’est pas encore suffisamment claire, mais elle est probablement due au processus de dissolution d’une cellule saine ou à l’influence de la croissance des cellules tumorales, qui consomment plus d’énergie.

Leave a Reply

Your email address will not be published.