7 étapes pour activer vos hormones de perte de poids

Si vous suivez un régime alimentaire strict et que vous faites de l’exercice régulièrement mais que vous ne pouvez toujours pas perdre du poids, vos hormones de perte de poids ne sont probablement pas activées.

De nombreux processus dans notre corps nous aident à brûler les graisses. Ils ont besoin d’hormones spécifiques pour se produire. Par exemple, notre métabolisme repose sur un apport sain d’hormones T4 et T3 provenant de la glande thyroïdienne. Si le corps manque de ces hormones, il ne pourra pas décomposer correctement les aliments ingérés.

De plus, le cortisol, le glucagon et l’insuline sont d’autres hormones qui permettent la perte de calories. S’ils ne fonctionnent pas correctement, vous ne pourrez pas perdre une kilo, même si vous faites beaucoup d’exercice.

Alors, qu’est-ce qui rend les hormones inactives ou inefficaces ?

  • L’environnement actuel contient beaucoup de toxines qui pourraient endommager nos hormones.
  • Les bouteilles en plastique libèrent du BPA (bisphénol A) et d’autres xénohormones dans notre corps, ce qui entrave la production naturelle de certaines hormones. De plus, les produits commerciaux de soin du corps contiennent du triclosan, des parabens et d’autres produits chimiques qui se retrouvent dans nos cellules adipeuses. Cela nuit donc aussi au processus de perte de poids.

Voici 7 moyens efficaces pour perdre du poids

  1. Consommez beaucoup de protéines

Pendant que nous mangeons, notre cerveau communique avec l’hormone leptine. Une fois que la quantité de calories consommée correspond à la quantité que nous brûlons, cette hormone entre en action et nous procure une sensation de satiété. Selon des études, les aliments gras transformés provoquent une inflammation du cerveau, ce qui le rend moins efficace pour capter l’hormone leptine. D’autre part, des protéines organiques saines rendent notre cerveau bien sensible à cette hormone.

Voici quelques bonnes sources de protéines :

  • Poisson (biologique et non d’élevage)
  • Lait (sans hormones et bio)
  • Légumineuses et haricots
  • Des noix comme des pistaches et des amandes ou du lait de noix
  1. Ne sautez pas de repas

Beaucoup de gens pensent que sauter des repas peut les aider à perdre des kilos. Mais ce n’est pas vrai. Comme l’expliquent les chercheurs, les repas réguliers, en particulier le petit-déjeuner, activent les hormones de perte de poids, augmentant ainsi l’efficacité de son métabolisme de 10%.

 

  1. Dormez correctement

Notre corps produit l’hormone la leptine pendant que nous dormons. Donc, si nous dormons moins de 6 heures, le taux de leptine dans notre corps sera probablement bas. Dans de tels cas, notre corps a besoin de plus de nourriture pour compenser le manque d’énergie, nous mangeons donc plus. Cela peut avoir des effets désastreux sur notre corps et notre santé à long terme.

  1. Soulevez des poids

Notre corps produit plus de testostérone lorsque nous soulevons des poids. Premièrement, cela aide à la construction musculaire, et deuxièmement, cela aide à perdre du poids selon certaines études.

  1. Respirez

La surrénale est une hormone de perte de poids, importante pour la force et la fonction du métabolisme, et les exercices de respiration peuvent améliorer son efficacité. Dans une étude, les participants devaient respirer 27 fois par narine, 4 fois par jour. Après un mois, leur taux métabolique au repos augmentait de 37%.

  1. Élevez vos niveaux d’ocytocine

L’ocytocine est une hormone associée à une réduction du stress et de la relaxation. Ceci est important car le stress peut provoquer une augmentation de l’appétit et de nombreuses habitudes alimentaires malsaines. Il existe de nombreuses manières d’augmenter vos niveaux d’ocytocine. Certaines des manières les plus intéressantes et amusantes sont d’interagir avec les animaux et de donner au moins 8 câlins par jour.

  1. Réduisez le sucre

L’insuline aide notre corps à extraire l’excès de sucre du sang. Si vous faites travailler cette hormone très durement, vous pourriez développer une sensibilité à l’insuline, appelée diabète. Pour éviter cela et conserver l’efficacité de cette hormone, évitez les aliments et les boissons riches en sucres transformés tels que les sodas.

Leave a Reply

Your email address will not be published.