5 raisons d’utiliser la moisissure des feuilles + Comment la fabriquer

 

Lorsque les arbres à feuilles caduques perdent leur feuillage en automne et tapissent le sol de la forêt, les feuilles se décomposent lentement et libèrent des nutriments dans la terre. Dans l’environnement naturel, ce cycle protège le sol contre le dessèchement tout en fournissant un milieu de culture humide pour les jeunes plantes et les jeunes plants au printemps.

Ce processus naturel peut être reproduit à la maison pour améliorer la santé et la fertilité du sol. C’est un amendement de sol gratuit et facile à réaliser qui sert à de nombreuses utilisations dans le jardin…

Qu’est-ce que la moisissure des feuilles?
La moisissure, souvent appelée paillis, est une forme de compost composée entièrement de feuilles d’arbre. Lorsque les feuilles humides se décomposent avec le temps, il en résulte un humus brun foncé à noir avec une texture friable et un arôme de terre.

Bien que l’installation d’un système de compostage traditionnel offre un moyen écologique d’éliminer vos déchets de cuisine et vos résidus de jardin pour produire des matières organiques riches en éléments nutritifs, la moisissure présente de nombreux avantages distincts:

5 raisons de créer votre propre moule à feuilles
1. Le moule à feuilles est un conditionneur de sol supérieur
Un jardin ne vaut que son sol. Le type de sol idéal est un sol limoneux, composé à parts égales de sable et de limon avec des quantités moindres d’argile. Le sol limoneux a une texture lâche et friable qui permet à l’eau et à l’air de la traverser. Comme il est poreux, le sol limoneux ne se compactera pas, ce qui permettra à l’eau de s’égoutter pour que vos plantes ne deviennent pas gorgées d’eau. Avoir un bon sol signifie également que les plantes pourront facilement absorber les nutriments.

Le moule à feuilles est un excellent fixateur de sol. Peu importe si votre sol actuel se penche vers l’argile ou le sable, la moisissure aidera à améliorer la structure du sol tout autour. Lorsqu’il est ajouté à des sols argileux denses, il le relâche et l’empêche de se compacter après une pluie battante. Pour les sols sableux lâches, la moisissure des feuilles la rend plus cohérente, empêchant la terre de s’éroder pendant qu’elle garde l’humidité.

2. La moisissure augmente de plus de 50% la rétention d’eau
Pendant les périodes de forte chaleur et de faible pluviométrie, garder vos plates-bandes bien arrosées peut être une tâche sisyphéenne. Cependant, lorsque la moisissure des feuilles est cultivée dans le sol ou placée au-dessus de la surface du sol sous forme de paillis, elle améliore considérablement la capacité de rétention en eau du sol.

Selon un rapport publié par le Connecticut Agricultural Experiment Station, la moisissure foliaire a ajouté 3 à 4 jours d’humidité aux plantes en croissance par rapport aux jardins non modifiés. Lorsque la moisissure des feuilles est appliquée sous forme de paillis de 3 pouces, elle maintient les températures du sol 3 à 4 ° F plus fraîches à une profondeur de 2,5 pouces par temps chaud et ensoleillé.

3. La moisissure des feuilles contient 15 éléments essentiels à la croissance des plantes
Bien que la moisissure foliaire soit souvent considérée comme dépourvue de nutriments qui maintiennent la croissance des plantes, l’analyse de la composition chimique de la litière révèle qu’elle fournit de petites quantités de plusieurs éléments importants.

Les échantillons de feuilles d’érable rouge, de chêne rouge, d’érable à sucre, de gomme sucrée, d’érable sycomore, de chêne pin et d’érable norvégien contenaient une gamme variée de carbone, azote, potassium, phosphore, calcium, magnésium, bore, fer, cuivre, zinc et soufre. , sodium, manganèse, nickel et chlore.

Bien que ce mélange de nutriments stimule la croissance au début du printemps, il est recommandé d’appliquer 25% plus d’engrais à la fin du mois de juin pour que les plantes de jardin restent heureuses.

4. La moisissure des feuilles augmente les rendements en fruits et légumes
Un autre avantage de l’application de la moisissure sur le sol est son impact sur les plantes alimentaires. Comme la moisissure des feuilles améliore les conditions du sol, elle permet aux systèmes racinaires de s’épanouir, ce qui stimule l’absorption de nutriments pour des rendements plus importants en fruits et légumes.

Une étude publiée dans Compost Science & Utilization a comparé les effets sur les oignons cultivés dans un sol modifié avec de la moisissure avec une parcelle non amendée sur une période de trois ans. Le groupe de moisissures des oignons était de taille toujours plus grande et donnait un volume considérablement plus élevé au moment de la récolte que le groupe témoin. En prime, la moisissure a également réduit la sensibilité des oignons à la maladie de la pourriture molle.

Des résultats similaires ont été observés sur les cultures de soja et de maïs qui ont utilisé des amendements du sol de la moisissure pour stimuler le rendement.

5. Transformer les résidus de jardin en moisissures
Outre les raisons pratiques de fabriquer des moisissures, c’est aussi un moyen écologique de recycler les résidus de jardinage.

Lorsque des feuilles d’arbres, des débris d’herbe, des branches d’arbres et d’autres débris extérieurs sont envoyés dans une décharge, ils sont ensevelis dans un environnement sans air. Au lieu de produire du compost, ces matériaux par ailleurs propres et biodégradables émettent du dioxyde de carbone et du méthane, deux facteurs majeurs contribuant au réchauffement de la planète. Si l’installation de décharge ne contrôle pas étroitement ces émissions, celles-ci sont rejetées dans l’atmosphère et s’infiltrent dans les terres environnantes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *