10 façons simples pour vous créer de nouvelles habitudes au printemps

Un régime peut être intimidant, n’est-ce pas ? L’idée de revoir notre façon de manger peut être stressante, c’est le moins qu’on puisse dire. C’est pourquoi, à long terme, un régime n’est pas le plus approprié pour chacun d’entre nous. De plus, les changements ne sont pas faciles à faire. Cependant, lorsque nous introduisons lentement des changements alimentaires, ilse forme rapidement de nouvelles habitudes qui ont plus de chances de rester.

De toute évidence, il est logique de commencer par des changements qui vous donneront le «meilleur rendement pour notre argent» :

  1. Ajoutez des couleurs à votre assiette

La couleur est l’appel de Mère Nature selon lequel un aliment est riche en nutriments. Par exemple, les produits violets indiquent des taux élevés d’anthocyanes, ce qui est excellent pour la santé cardiaque. Le carotène est l’antioxydant orange dans les carottes et le potiron que notre corps utilise pour fabriquer la vitamine A.

En ajoutant un peu plus de couleur à votre assiette, vous pourrez vous assurer de manger une grande variété de fruits et de légumes, et donc de récolter un plus grand nombre d’avantages nutritionnels.

  1. Buvez-le !

Les gens me demandent souvent quel est mon conseil numéro 1 pour améliorer leur santé dès aujourd’hui. Je réponds souvent « avec du jus ». C’est votre vitamine liquide naturelle ultime, apportant des nutriments facilement absorbables directement dans les cellules de votre corps.

Bien qu’un jus vert, végétal et pressé à froid quotidien soit préférable, vous pouvez commencer par n’importe quoi. Détachez votre ancienne centrifugeuse et commencez par les fruits et légumes que vous avez sous la main !

  1. Conservez des portions de protéines à votre paume

Certains horaires d’entraînement et certaines maladies peuvent nous obliger à consommer plus de protéines. Cependant, la plupart des habitants de la société occidentale mangent beaucoup plus de protéines que ce dont leur corps a besoin. Ceci est important parce que:

  • Les protéines animales cuites sont une source primaire de produits finis glycosylés, qui ont été associés à une inflammation, à un cancer et à une maladie chronique.
  • Lorsque nous consommons trop de protéines, nous avons moins de chances de satisfaire nos besoins nutritionnels des autres groupes alimentaires.
  • Un apport élevé en protéines animales a des implications importantes pour la durabilité de l’environnement.

Lorsque vous le pouvez, essayez de vous en tenir à des portions de protéines de la taille de votre paume. Cela devrait couvrir vos besoins.

  1. Mangez des noix tous les jours !

Une dose quotidienne de noix peut favoriser une meilleure santé cardiovasculaire et contribuer à la prévention de nombreuses maladies chroniques. De plus, elles sont très concentrées en oligo-éléments et constituent une bonne source de protéines végétaliennes.

Des recherches ont également montré que les «mangeurs de noix» sont également mieux à même d’avoir un poids sain. Ceci dit, les noix sont très denses en calories. Donc, à moins que vous ne soyez très actif, une petite poignée par jour devrait faire l’affaire.

  1. Prenez un dîner végétarien par semaine

Un repas végétarien bien équilibré a tendance à être riche en fibres, en micronutriments et bien sûr… en légumes. Pour éviter d’avoir des plats fades qui ne donnent pas envie, nousvous proposons une gamme incroyable de recettes disponibles gratuitement sur notre site Web ici.

  1. Choisissez de la viande biologique élevée au pâturage

En matière de nourriture, la qualité est plus importante que la quantité.

Les viandes élevées en liberté dans les pâturages ont une teneur plus élevée en oméga-3 et des graisses de qualité. Cela est dû au fait que lorsque les animaux sont autorisés à paître à l’extérieur et sont exposés au froid, leur corps produit naturellement différents niveaux et types de graisse. En outre, un régime alimentaire de haute qualité pour les ruminants améliore également la qualité nutritionnelle de la viande.

  1. Hydratez-vous avec de l’H2O!

Notre corps a besoin d’eau pour de nombreux processus cellulaires, détoxifiants et métaboliques, y compris la production d’énergie.Si vous vous sentez fatigué, c’est toujours une bonne idée de vous assurer que vous en avez bu assez.

La déshydratation peut souvent se manifester par la faim. Une fois que vous avez l’habitude de boire suffisamment d’eau filtrée de bonne qualité, vous aurez moins de chances de trop manger!

  1. Dormez bien

Ce qui se passe pendant que nous sommes au lit affecte le fonctionnement de notre corps pendant la journée. Les cycles de sommeil perturbés peuvent ainsi avoir un impact négatif sur notre métabolisme au réveil.

Des études sur le sommeil ont montré que les personnes régulièrement privées de sommeil courent un plus grand risque de prendre du poids ou de développer une maladie chronique. De plus, lorsque nous sommes fatigués, nous sommes beaucoup plus tentés par les aliments sucrés et les boissons contenant de la caféine pour une consommation d’énergie aussi forte que dure.

  1. Mangez bien vos petits déjeuners

La plupart d’entre nous zappent le petit-déjeuner. C’est pourtant un moment important et ce, même si beaucoup d’entre nous ne se réveillent pas avec trop d’appétit.

 

Pourtant, la recherche montre que prendre un petit-déjeuner a une différence positive pour votre santé. Cela améliore la concentration, la mémoire, l’apport en nutriments et le contrôle du poids.

  1. Mangez… plus… doucement

Manger paisiblement, calmement et avec conscience est important pour un certain nombre de raisons. Premièrement, bien mâcher votre nourriture rend à votre système digestif un grand service.Deuxièmement, il faut au moins 20 minutes à notre cerveau pour se rendre compte que nous sommes rassasiés. Si vous mangez vite durant cette durée, vous absorberez plus de nourriture que nécessaire et gagnerez du poids.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.