Propriétés et bienfaits de la betterave (rouge et blanche) sur la santé

 

La betterave doit être présente dans tous les plats. Ses feuilles, qu’on peut consommer crues ou cuites comme les épinards, sont particulièrement riches en vitamines et minéraux.

La betterave est l’un des rares végétaux qui contiennent des bétalaïnes, une famille de pigments contribuant à sa couleur prononcée. Ces composés se sont révélés de puissants antioxydants in vitro. Chez l’humain, une certaine proportion de bétalaïnes se retrouverait dans la circulation sanguine à la suite de la consommation de jus de betterave. Les bétalaïnes demeureraient stables dans le tractus gastro-intestinal sans perte significative de leurs propriétés antioxydantes et leur biodisponibilité serait élevée. Les bétalaïnes posséderaient aussi des propriétés anti-inflammatoires, antitumorales et de protection du foie.

La betterave contient des composés phénoliques, dont les flavonoïdes. Ces composés procurent à la betterave un pouvoir antioxydant qui demeurerait constant, même après la cuisson de la betterave. La pelure de la betterave contiendrait au moins 3 fois plus de composés phénoliques que la chair. Ses feuilles en sont également très riches. Une étude a démontré que le contenu en composés phénoliques du jus de feuille de betterave fraîche est le plus élevé parmi plusieurs végétaux, dépassant le contenu du jus d’épinard et de brocoli.

Les feuilles de betterave (crues ou cuites) contiennent de la lutéine et de la zéaxanthine, 2 composés antioxydants de la famille des caroténoïdes. Ces composés auraient des effets bénéfiques sur certains cancers et sur la santé oculaire. En effet, ils se concentrent particulièrement dans la macula et la rétine, protégeant ainsi l’œil d’un stress oxydatif qui pourrait lui causer des dommages.

Une étude a démontré que la consommation de bétanine, un des pigments donnant à la betterave sa couleur caractéristique, diminuait l’apparition de cancers de la peau, du foie et du poumon chez l’animal. De plus, des recherches indiquent que les caroténoïdes des feuilles de betterave pourraient contribuer à prévenir certains cancers, notamment le cancer du sein et le cancer du poumon.

La betterave est un des légumes ayant le meilleur pouvoir antioxydant. Les antioxydants sont des composés qui protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Ces derniers sont des molécules très réactives qui seraient impliquées dans l’apparition des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies chroniques.

Selon plusieurs études, un apport régulier de lutéine et de zéaxanthine, des caroténoïdes contenus dans les feuilles de betterave, serait associé à un risque plus faible de dégénérescence maculaire, de cataracte et de rétinite pigmentaire. Toutefois, davantage d’études de plus grande envergure sont nécessaires pour confirmer ces effets.

Certaines études ont démontré que le jus de betterave, riche en nitrates, aurait des effets bénéfiques sur les performances sportives en diminuant le coût en oxygène lors d’efforts continus. La consommation d’une dose de jus de betterave aurait également des effets bénéfiques sur la performance cardiovasculaire en altitude. D’autres études n’ont démontré aucun effet mais il semblerait que certains sujets répondraient de manière plus marquée à la supplémentation en jus de betterave que d’autres.

POUR CONTINUER À VOIR LA PAGE SUIVANTE (CLIQUER SUR LE BUTTON CI-DESSOUS)

advertising
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top